Documentation Rhizome

Documentation de l'association Rhizome, contribution bienvenue !

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

howto:outils_asso:panoramique

Réaliser des panoramiques

Pour faire rapidement des panoramiques, il existe également des applications mobiles ou bien même des appareils photos intégrant cette fonctionalité directement à la prise de vue.

Les photos panoramiques servent pour la planification du réseau sans-fil : il permettent de constater les “vues” entre les différentes antennes du réseau.

Il sert essentiellement pour les points fixes, mais aussi pour les déploiements de points abonnés, pour voir comment le raccorder.

Le principe est de prendre plusieurs photos en tournant horizontalement autour d'un axe. Ces photos sont ensuite assemblées par un logiciel.

1. La prise de vue

Quelques conseils :

  • Utiliser des zones de recouvrement de 20% entre les photos
  • Utiliser un pied photo
  • Utiliser un appareil avec un bon capteur et une bonne optique
  • Réglages de l'appareil : qualité max et diaphragme le plus fermé possible
  • Pour des panoramiques très détaillés : zoomer au max (→ plus de photos)

2. Les différents logiciels de « stitching »

Avec les petits panoramiques (<15 photos de 10Mpix), peu importe, tous marcherons de la même manière et dans des temps raisonables. Pour les très gros panoramiques, ça devient plus difficile. Le seul que j'ai pu trouver satisfaisant pour ces cas est autopano pro.

Logiciel Avantages Inconvénients Résultat 51 images de 10Mpix1)
Autostitch Rapide simple et efficace freeware mais pas open-source
windows-only (mais fonctionne avec wine)
mauvais assemblages sur les gros panoramiques 2)
~30minutes Mauvais assemblage (quels que soit les paramètres)
peut-être géométriquement incorrect
Hugin avec enblend open-source
Win/OSX/Linux
scriptable3)
très paramétrable et modulaire
très lent
grosse conso en ressources (espace disque temporaire et/ou ram)
interface complexe et peu intuitive
l'utilisation du GPU est instable 4)
Toujours pas terminé au bout de 5h (dont 4h30 dans enblend)→ abandonné.
Hugin avec multiblend idem, mais plus rapide Plante si RAM+swap < 8GiO, ~1h30 (dont 1h dans multiblend)
Autopano pro5) Le plus efficace, y compris sur des gros fichiers
Linux/Win/OSX
Pas open-source \\La version gratuite laisse des watermarks “autopano”, la version payante vaut 99€ 15 minutes (dont 10 dans le renderer)

Hugin avec enblend (par défaut)

Les options par défaut fonctionnent bien. enblend stocke plusieurs GiO de données de cache dans le répertoire temporaire. Si jamais enblend produit une erreur, essayez de lancer hugin en lui spécifiant un autre répertoire temporaire :

TMPDIR=/some/where/with/plenty/of/space hugin

Hugin avec multiblend

Multiblend n'est pas packagé pour les distributions linux mais est aisé à compiler. Il se télécharge ici.

Multiblend n'utilise pas de fichier de cache, il stocke tout en mémoire vive (et donc au besoin, en swap). Pour les très grands panoramiques, prévoir donc une grosse quantité de RAM ou à défaut, un bon swap. (pour 51 clichés de 10Mpix, il fallait ~8GiO de swap+ram).

Le fichier build.txt indique d'utiliser l'option “-O3” de g++ pour la compilation, mieux vaut utiliser “-O2” à la place sous peine d'erreur de segmentation
1)
2G de ram, Athlon 64 X2 5000+
2)
51 images de 10Mpix en l'occurence
3)
Hugin est en fait une interface à la collection d'outils en ligne de commande panorama-tools
4)
mais à suivre…
5)
basé sur les algos d'autostitch
howto/outils_asso/panoramique.txt · Dernière modification: 2019/07/13 16:56 (modification externe)