Documentation Rhizome

Documentation de l'association Rhizome, contribution bienvenue !

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

technique:materiel:ap_interieurs:tp-link_wr740n

Pré-configuration "box" TP-Link WR740N

Petit routeur wifi qui se trouve à moins de 20€. L'avantage de ce modèle outre son prix est qu'il peut-être flashé avec un firmware Linux alternatif : OpenWRT… Ce qui nous donne la possiblité de faire absolument ce qu'on veut sur le routeur…

Cette documentation considère que le routeur est en configuration d'usine (firmware TP-LINK et paramètres par défaut) au début de ce tutoriel, ils seront sous OpenWRT et prêts à être installés chez l'abonné à la fin

L'association possède des WR740N de révision 4.231), comme indiqué sous l'appareil.

Flasher OpenWRT

  1. Télécharger l'image
  2. Brancher le routeur sur le PC par câble et aller sur http://192.168.0.1 (logins admin/admin)
  3. Aller dans System-tools → Firmware Upgrade
  4. Choisir l'image précédemment téléchargée et Upgrade. Bien attendre que ça soit fini…

Configurer OpenWRT

Cette étape peut aussi s'effectuer automatiquement en lançant le scripts de Colin : Scripts de configuration

Premier login

La première connexion à l'AP fraîchement flashée se fait sans identifiants, en telnet.

  1. relancer la connexion ethernet avec le routeur (pour obtenir une nouvelle IP qui devrait être en 192.168.1.X)
  2. telnet 192.168.1.1

    on est logué sur la console de l'AP.

  3. passwd

    Et choisir un mot de passe root (qui sera communiqué à l'abonné…)

  4. telnet est maintenant désactivé, on peut se connecter avec
    ssh root@192.168.1.1

Configuration

  1. Relier le port WAN du routeur par câble à un accès à internet configuré (ex: box).
  2. Tester
    ping 8.8.8.8

    pour vérifier qu'il a bien accès à internet.

  3. Par contre, la résolution de noms ne fonctionne pas, la configurer :
    1. vi /etc/resolv.conf2) et ajouter la ligne pour
      nameserver 8.8.8.8
  4. Installer et activer luci, l'interface web de configuration
    1. opkg update
    2. opkg install luci
    3. /etc/init.d/uhttpd enable
    4. /etc/init.d/uhttpd start
  5. Éventuellement, on peut supprimer les paquetages inutiles :
  6. opkg remove ppp ppp-mod-pppoe kmod-ledtrig-usbdev kmod-usb-core kmod-usb-ohci kmod-usb2

Configuration depuis LUCI

  1. Faire pointer le navigateur web sur 192.168.1.1, se loguer avec le mot de passe choisi précédement.
  2. System/System
    1. Mettre le hostname à un joli nom de fruit référencé dans l'inventaire
    2. Fuseau horaire à Europe/Paris
  3. Network/Interfaces, éditer “WAN”
    1. DHCP client (déjà par défaut normalement)
    2. Dans IP-Aliases, créer un nouvel alias « management » qui recevra l'IP privée de management
      1. IP : 10.42.127.X (à déduire de l'identifiant d'inventaire, cf inventaire) netmask 255.255.0.0
      2. gateway : laisser vide

Configuration du Wifi

Network/Wifi

  • ESSID:rhizome-fai.net <nom du fruit>”, ex “rhizome-fai.net airelle
  • Wireless Security WPA-PSK/WPA2-PSK mixed mode et choisir une passphrase (ne *pas* mettre la même partout, elle est communiquée à l'abonné, l'idéal étant une passphrase aléatoire).
  • Transmit power: 15dBm 3)
  • Country code (dans Wireless/Advanced) : FR
  • channel → Auto
  • Faire Save & apply pour appliquer toutes les modifs.
  • Activer le wifi, bouton Enable

Pour que le routeur Rhizome attribue une IP publique via DHCP à la box sur son interface WAN (bleue), voir ici.

Penser à noter sur une étiquette à donner à l'abonné :
  • l'adresse IP publique de la box
  • le nom de réseau (rhizome-fai.net nomdefruit)
  • la phrase de passe WPA
  • le mot de passe root

Ces informations doivent-également être reportées dans l'inventaire où l'on note également que l'AP a été flashé avec OpenWRT.

Astuces

Mode récupération "failsafe"

Si pour une raison X ou Y (mot de passe root perdu, config réseau foirée…) on perd l'accès au routeur, il est possible de le démarrer en mode « sans échec » grâce au bouton présent sur l'AP. La procédure, détaillée sur le site d'openwrt est résumée ici :

  1. Repérer le bouton « QSS » au dos de l'appareil.
  2. Se connecter en câble sur un des ports jaunes (LAN)
  3. Mettre une IP statique sur l'ordi : 192.168.1.2 netmask 255.255.255.0
  4. Éteindre/allumer le routeur
  5. Immédiatement après, cliquer de manière répétitive rapidement sur le bouton QSS
  6. Lorsque la LED en forme d'enrgenage se met à clignoter frénétiquement, c'est gagné, on est en mode de récupération.
  7. Se connecter en telnet :
    telnet 192.168.1.1

Que faire en mode récupération ?

* Pour faire un reset « d'usine openwrt » : 

firstboot

* Pour monter le système complet : 

mount_root

Références

  1. OpenWRT tl-wr1043nd /!\ ça n'est pas le bon modèle, juste que les explications sont bien faites, c'est un bon exemple
1)
toutes les révisions ne sont pas forcément compatibles OpenWRT
2)
Petit mémo vi : pour passer en mode édition, appuyer sur i, faire les modifications dans le fichier puis echap pour sortir du mode édition, taper :wq pour quitter en enregistrant puis entrée
3)
la limite légale étant de 20dBm et l'antenne intégrée procurant +5dBm
technique/materiel/ap_interieurs/tp-link_wr740n.txt · Dernière modification: 2019/07/13 16:56 (modification externe)