Documentation Rhizome

Documentation de l'association Rhizome, contribution bienvenue !

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

theorie_jargon:internet:fonctionnement_d_adressage

L'allocation des adresses IP sur internet

Les adresses IP sont une ressource rare au sens où il faut, comme pour les noms de domaine, qu'elles soient uniques afin que le réseau fonctionne.

Contrairement au réseau lui-même qui est acentré, il est donc nécessaire au fonctionnement du réseau que des institutions centrales gèrent l'attribution de ces ressources.

Pour les adresses IP, il existe plusieurs organismes régionaux regroupés au sein du Number Resource Organization :

Les différents acteurs

l'Internet Assigned Numbers Authority (IANA)

Cette organisation États-Unienne gère au plus haut niveau l'attribution des ressources rares numériques d'internet (adresses IP et numéros d'AS). Elle les distribue par gros blocs (/12 ou /13 pour les IP1)) aux RIR.

Les Regional Internet Registry (RIR)

carte des différents RIR (source: [[http:fr.wikipedia.org_wiki_fichier:regional_internet_registries_world_map.svg|wikipedia]]).

Pour l'europe, il s'agit du RIPE-NCC

Les RIR ne fournissent normalement pas d'adresses aux utilisateurs finaux2), il existe un troisième niveau de hiérarchie.

Les Local Internet Registry

Ler RIR ne traitent jamais directement avec les clients finaux (ndlr: entreprises ou opérateurs), il existe un deuxième niveau de délégation : les LIR. N'importe qui peut devenir LIR tant qu'il paye sa souscription.

Les LIR ont le pouvoir de demander des ressources à un RIR et soit de les utiliser par leur usage propre, soit de les distribuer à leurs clients ou même de les revendre. Dans les faits, de nombreuses organisations sont LIR, le ripe-ncc publie une liste (non-exhaustive) des LIR offrant des services (de revente).

Parmi les LIR suceptibles de traiter avec de petit FAI locaux 3), on peut citer

Et plus localement, Option Services, opérateur sur Compiègne (60).

Le "end-user"

Le end-user, au sens du RIPE-NCC est celui qui va faire une demande de ressources via un LIR.

Les différents types de ressources

Voici les ressources que peut demander un LIR, pour ses besoins propres ou ceux d'un client. Il faut distinguer deux types de ressources :

Ressources associées au LIR (Provider-Associated ou PA)

Le LIR peut soit utiliser ces ressources pour ses besoins propres, soit les allouer à des clients en puisant dans ses propres réserves. Il s'agit des IP (4 ou 6) dites provider-associated (PA). Seul un LIR peut posséder des adresses de ce genre. Ces adresses sont généralement peu onéreuses à obtenir (voir pourquoi en tarifs après). Un souci existe avec ces adresses : Il faut que le LIR soit la même personne que le transitaire ; ce qui signifie que si l'on change de transitaire, il faut changer toutes les IPs. Cela interdit également le recours à plusieurs transitaires différents (multi-homing)4). Le choix du LIR peut donc dépendre de celui du transitaire.

Ressources indépendantes (Provider-Independent out PI)

Ces ressources sont allouées au travers d'un LIR à un utilisateur final (ex: Rhizome) ; le rôle du LIR est alors juste administratif : faire la demande au RIPE et gérer le dossier, être facturé par le RIPE et facturer le end-user à son tour. Le end-user est alors le titulaire des ressources, et les conserve quoi que fasse le LIR. Le RIPE peut en revanche lui retirer si il considère qu'il ne les utilise plus à bon escient.

Ces ressources sont :

Les blocs PI sont de taille minimale /24 (256 adresses)5) ; il faut donc pouvoir se justifier du besoin de 256 adresses IP auprès du RIPE.

:?: La restriction est qu'il est interdit au end-user de déléguer à nouveau des blocs :?:

Tarification

On s'attache ici à la situation en Europe (sous juridiction du RIPE-NCC).

Si il existe trois manières de demander des ressources, le principe reste le même : il faut communiquer un dossier motivé au RIPE par email pour chaque demande de ressources. En tant que client d'un LIR, le LIR joue le rôle d'intermédiaire et prend généralement en charge le dossier.

Les LIR peuvent être sous certaines conditions exemptés de passer par le RIPE pour attribuer des blocs d'adresses PA de petite taille.

Tous les tarifs sont donnés HT.

En tant que LIR

  • 2000€ de frais d'inscription la première année ;
  • 1300€ à 2000€/an de cotisation selon la quantité de ressources PA demandées par le LIR.
  • 50€/an par ressource indépendante6).

En tant que client direct du RIPE-NCC

Ce statut de direct assignment user ne permet que de demander des ressources indépendantes.

  • 1300€/an de cotisation;
  • 0€/an pour les ressources.

En tant que client d'un LIR

Les tarifs varient d'un LIR à l'autre. Il faut garder à l'esprit que :

  • Pour les ressources indépendantes, le LIR paye 50€/an/ressource au RIPE-NCC ;
  • Pour les ressources PA, le LIR ne paye qu'au moment de la demande (par le fait que le nombre de demandes qu'il fait dans l'année conditionne le montant de sa cotisation) ;
  • Le reste correspond à une marge du LIR, noter également que le LIR s'occupe de la gestion du dossier avec le RIPE-NCC.

Les tarifs peuvent donc varier beaucoup d'un LIR à un autre.

Quelques exemples :

  • Neuronnexion
    • Frais de dossier : 500€HT
    • bloc PA : gratuit s'il est petit…
    • bloc PI/AS : prix coûtant (50€HT/an/ressource)
  • Option services
    • Frais de dossiers + AS + blocs IPv4 et v6+mise en place du BGP : 5000€
    • coûts du RIPE (50€/an/ressource indédendante)
  • Gitoyen
    • cout de l'étude offerts assumés par le bénévole qui s'en occupe ;
    • frais administratifs “pour la forme” de 5 à 750 euros selon qui fait la demande ;
    • pour les ressources indépendantes : 50€HT/an/ressource.
  • Kazar Repris par une boite privée
    • 70€/an (TTC) pour un PI v6 ou v4
    • AS : idem

Références

1)
respectivement 524 288 ou 1 048 576 adresses
2)
ceci-dit, il est possible d'être, pour le RIPE-NCC du moins, client direct du RIPE, sans passer par un LIR
3)
il y en a certainement beaucoup d'autres
4)
La solution pour avoir recours à plusieurs transitaires est alors soit d'être LIR soi-même, soit d'utiliser des blocs PI
5)
Afin d'éviter d'alourdir trop les tables de routage des opérateurs par fragmentation
6)
Depuis 2011, 2 ressources demandées par la même personne le même jour ne seront facturées que comme une seule, voir https://www.ripe.net/lir-services/member-support/info/faqs/charging-scheme
theorie_jargon/internet/fonctionnement_d_adressage.txt · Dernière modification: 2017/10/15 16:49 par 5.51.0.155